• Nathalie Ghysdaal

Mini-coaching : Onze exercices pour dépasser la peur du regard des autres.

Par peur de ne pas être apprécié, d'être rejeté et critiqué, de décevoir ou encore de blesser l'autre, beaucoup de personnes n'osent pas dire ce qu'elles pensent, n'osent pas vivre ce qu'elles voudraient vivre.

Ce qui est important de comprendre, c'est qu'il est impossible de faire adhérer 100% des gens à ce que nous sommes. Je vous donne en exemple, la critique du film Avatar. Si vous regarder en détail les critiques de ce film, vous verrez qu'il y en a des très positives et d'autres très négatives. Même s'il a connu un très grand succès, il y a des personnes qui n'ont pas du tout apprécié ce film. Comprenez que chacun à sa PERCEPTION des choses. C'est vrai pour un film et c'est vrai pour les personnes ! Ce n'est pas parce que quelqu'un n'adhère pas à ce que vous êtes ou à votre opinion que vous n'êtes pas bon ou que vous êtes une mauvaise personne, c'est juste que son opinion, sa perception est différente de la vôtre et vous ne pourrez rien y changer.


C'est d'autant plus difficile à dépasser lorsque cela concerne des personnes pour qui nous avons de l'estime ; notre boss, nos parents, amis proches, conjoint...Tout comme ils ont leur opinion, vous avez le droit d'avoir la vôtre et leur opinion, leur façon de voir les choses n'est pas spécialement meilleure que la vôtre, elle est juste différente.


Pour vous aider, je vous propose quelques exercices car vous ne pourrez dépasser cela qu'avec de l'entrainement.

S'entraîner à dépasser la peur du regard des autres


  • Dites bonjour à un inconnu en lui faisant un beau sourire (un sourire se voit même avec un masque) avant que cette personne ne vous ait adressé la parole.

  • Faites-vous cinq compliments sur votre façon d'être (p.ex. : travaillant, honnête, ouvert, etc.) en sentant que vous êtes fier de vous.

  • Achetez-vous quelque chose de non essentiel ou dépensez plus pour un article de meilleure qualité, en acceptant de vous faire plaisir sur le plan physique.

  • Décidez de dire ce que vous voulez dire depuis un certain moment à une personne, même si vous avez peur d'être rejeté ou peur que l'autre se sente rejeté.

  • Si vous avez fait quelque chose que vous jugez être une erreur, décidez de vous donner le droit d'être imparfait sans vous traiter de nulle.

  • Quand vous êtes face à une situation que vous avez envie de fuir, respirez et trouvez une autre possibilité.

  • Lorsque quelqu'un vous regarde dans les yeux ou vous examine, osez le regarder sans avoir envie de fuir.

  • Quand quelqu'un n'est pas d'accord avec vous ou vous critique, prenez trois bonnes respirations pour bien entendre ce qu'on vient de vous dire à condition que l'autre ne vous ait pas dit que vous étiez nul.

  • Prenez le temps d'imaginer votre avenir tel que vous le souhaitez et remplacez le sentiment de panique par la certitude de pouvoir arriver à écouter vos besoins.

  • Acceptez de reconnaître la différence que vous faites dans la vie de deux personnes. Si vous n'en trouvez pas, osez vous informer auprès de vos proches.

  • Demandez à un proche bienveillant de vous donner deux circonstances où il a remarqué que vous étiez dans le déni, c'est à dire des circonstances où vous ne voyez pas la réalité.




Avec toute ma bienveillance,

Nathalie Ghysdaal


Si vous avez aimé ce mini-coaching, vous pouvez liker, commenter, partager. Si vous pensez que ce mini-coaching peut aider un ami, n'hésitez pas à lui envoyer. Vous souhaitez en savoir plus sur mon accompagnement ? Contactez-moi