Pourquoi accepter de clôturer un cycle professionnel, sentimental, amical... ?

Une des choses les plus difficiles à accepter pour bien des humains, c’est de reconnaître qu’un cycle vient de se conclure... qu’une boucle vient d’être bouclée !

Par exemple, tous les signes sont là pour que nous changions d’emploi : nous n’avons pas la promotion que nous espérions, la compagnie pour laquelle nous travaillons a été vendue, un nouveau patron avec lequel nous n’avons pas d’affinités vient d’entrer en poste, mais nous persistons à demeurer sur place, espérant sans doute que les choses redeviennent comme avant.

Ou alors, notre relation de couple s’étiole, la personne que nous aimions ne nous allume plus autant, nous nous sentons comme frère et sœur ou une tierce personne vient s’immiscer dans notre vie. Bien que nous ne nous sentions plus amoureux, nous ne voulons pas sortir de la relation même si nous n’y sommes plus heureux. Malgré des discussions franches avec notre partenaire, la situation inconfortable demeure...


Parfois, c’est un ami que nous avons depuis des dizaines d’années mais dont nos chemins se sont tellement écartés que ce qui nous unissait n’est plus qu’un petit point minuscule dans l’étendue de l’univers. D’autres fois, c’est une passion que nous avions mais que nous maintenons artificiellement en vie car nous y avons tant investi, même cette passion ne nous rapporte plus rien, ni émotion, ni avantage quelconque.


La Vie fonctionne par cycle : été, automne, hiver, printemps. Jour et nuit. Naissance croissance, déclin, décès. Et même si nous voulons qu’il en soit autrement, lorsqu’un cycle est terminé, ce n’est pas la fin du monde, c’est le début d’un nouveau cycle.


Nous souffrons à vouloir maintenir coûte que coûte un cycle qui est déjà terminé, une boucle complètement bouclée. Nous voudrions que les choses redeviennent comme avant.

Nous nous entêtons à perpétuer ce qui ne nous rend plus heureux. Et nous souffrons...

La nature ne revient jamais en arrière ! Lorsqu’un cycle se termine, un nouveau cycle commence. Une nouvelle histoire naît. Une nouvelle relation apparaît. Un nouvel emploi se présente. De nouveaux amis font irruption dans notre vie. Vouloir mettre un frein à cela, c’est comme vouloir empêcher les vagues de se déposer sur la plage...


Poursuivre son évolution


Je conseille toujours dans ces moments là de vous appuyer sur vos forces ! Vous êtes peut-être dans une phase où vous avez perdu confiance et estime de vous. Vous avez peur de l'inconnu, de ce qui vous attend...


Vous avez beaucoup plus de ressources en vous que vous ne le pensez !

Vous vous posez certainement beaucoup de questions...Vais-je retrouver un travail ? Vais-je m'en sortir financièrement en vivant seul ? Sachez qu'il est bien plus destructeur de rester dans une zone de confort inconfortable que d'accepter d'aller vers la nouveauté. Travaillez à rendre votre perspective positive ! Dans de nombreux cas, nous imaginons le pire alors que la réalité est souvent tout autre.


Quand un cycle se conclut, soyons heureux plutôt que de résister : cela signifie qu’un nouveau cycle porteur d’espoir débute afin que nous puissions poursuivre notre évolution. Car tout ce qui stagne régresse, tout ce qui suit le courant de la vie avance...


Pour vous accompagner dans les périodes de transition, vous pouvez me contacter .

Découvrez aussi mon programme "Destination bonheur"


Nathalie Ghysdaal






33 vues0 commentaire
 

Nathalie Ghysdaal

Formulaire d'abonnement

+32483648556

35, Rue des Abliaux
Tournai, 7536
Belgique

  • LinkedIn
  • Facebook
  • Instagram

©2019 by Nathalie Ghysdaal