Vivre mieux avec moins et gagner en sérénité.

La définition du minimalisme selon le dictionnaire Larousse est la "recherche de solutions requérants le minimum d'efforts et de bouleversements". Une définition finalement assez vague mais qui laisse sous-entendre des recherches tendant à la simplicité.


Changer de mode vie


C'est après avoir vécu mon burn-out que je me suis intéressée au minimalisme...Tout était devenu "de trop". Je cherchais des solutions pour sortir d'une norme sociétale que je ne supportais plus. Je savais que pour aller vers une vie plus sereine, accéder à la liberté dont je rêvais, il allait falloir radicalement changer mon mode vie, faire une sorte de méga "tri" et plus encore. Les choses se sont mises en place les unes après les autres, un peu comme les pièces d'un puzzle... Détachement matériel, nous avons l'habitude de consommer et même de surconsommer, mais aussi du regard des autres, du jugement, des critiques. Dans cette recherche de simplicité, incontournablement, nous passons par une phase de vide intérieur mais aussi par rapport à nos relations car il va de soi que dans ce grand tri, les relations en font partie. Dans cette étape, la pratique de la psychologie positive nous invitant à cultiver les émotions motives m'a beaucoup aidée.


Si vous vivez votre vie selon le regard des autres, vous ne vivrez jamais votre propre vie.

Le point d'achoppement était ma "big house de 300 m2". Elle montrait, en apparence, une certaine "réussite" et je l''avais décorée avec toute la passion que je peux y mettre. En réalité, elle me plombait financièrement et m'empêchait d'accéder, in fine, à la liberté dont j'avais besoin. Avec le temps, elle était devenue une prison dorée...J'ai pris la décision de la vendre et de faire "avec" l'argent que je récupérerais de la vente de ma maison car pour aller jusqu'au bout de mon idée, il n'était plus question de me lier avec les banques. J'ai donc acheter un appartement de 45 m2, c'est ce que mes avoirs m'ont permis d'acquérir et je ne cache pas que la transition a été assez, comment vous dire ? Décoiffante... En ce sens, accéder à une vie minimaliste, telle que je la conçois, m'a demandé, au départ, de vrais bouleversements mais c'est parfois le prix à payer pour obtenir le Graal et puis, je ne l'ai pas fait sous la contrainte car j'étais intrinsèquement convaincue par ma démarche.


S'appuyer sur ses forces


Tout comme nous le préconise la psychologie positive, dans les situations de changement, nous pouvons nous appuyer sur nos forces et c'est ce que j'ai fait. Ultra créative, inventive et pleine d'idées (c'est ma plus grande force de caractère), j'ai pris ce changement d'espace comme un défi, après la grande phase de tri (qui a pris plusieurs semaines et qui m'a demandé d'écumer tous les bouquins à ce propos), j'ai travaillé sur la conceptualisation de cet espace de vie pour en faire un endroit organisé, rangé, où chaque chose à sa place et joliment décoré ! Une fois installée, la phase d'après a été la réduction des déchets car comme vous l'imaginez, dans un aussi petit espace, il vaut mieux les limiter, une sacrée étape car cela demande de réorganiser tous ses achats...



Les bénéfices


Aujourd'hui, je me lève donc tous les matins en me disant que quoi qu'il arrive, j'ai un toit sur ma tête et j'ai un très grand sentiment de légèreté. Je peux me permettre, par ailleurs de prendre le temps nécessaire pour développer mon activité de coach qui, comme nous le savons tous est loin d'être le métier le plus facile à développer mais c'est celui que j'aime ! Vivre dans un plus petit espace, c'est un gain de temps et d'argent énorme (eau-gaz, électricité), savoir aussi, qu'à travers cela je réduis mon empreinte écologique considérablement me rempli d'une énorme satisfaction et fierté. J'ai donc gagné aussi en estime de soi et en capital suprême (niveau de bonheur), car ma vie est aujourd'hui signifiante et plaisante, en accord total avec mes valeurs les plus profondes.




Conclusion,


Il est clair que les changement que j'ai opéré dans ma vie sont conséquents et ne peuvent pas s'appliquer à tous. Il m'aura fallu un sacré "crash" dans la vie pour les amorcer et je ne le souhaite à personne. Mon message est plus de vous faire comprendre qu'on peut tout simplement vivre mieux avec moins et que cette philosophie de vie nous ouvre bien des portes et notamment, celle d'une plus grande sérénité et paix intérieure...


Si vous avez aimé cet article, vous pouvez liker, commenter, partager. Vous souhaitez en savoir plus sur mon accompagnement ? Contactez-moi


Vous êtes une entreprise et êtes intéressé par mon approche ? Pour tout information sur mes services en management du bien-être, vous pouvez me contacter.


Nathalie Ghysdaal

Coach Bien-être

+32(0).483.648.556

n.ghysdaal@move.coach

www.move.coach







36 vues
 

Nathalie Ghysdaal

Formulaire d'abonnement

+32483648556

35, Rue des Abliaux
Tournai, 7536
Belgique

  • LinkedIn
  • Facebook
  • Instagram

©2019 by Nathalie Ghysdaal