QU'EST-CE QUE LA PSYCHOLOGIE POSITIVE ?

Origine et raison d'être

Inscrite dans la filiation historique de la philosophie existentialiste ( Camus, sartre,...) et de la psychologie humaniste ( Maslow, Rogers,...), l'un des grands enseignements de la Psychologie positive est de nous conforter dans la vision d'un être humain "acteur de sa vie", apte à faire l'expérience du bonheur et capable d'influencer son destin.


Souvent confondue à tort avec la pensée positive, le mouvement de la psychologie positive, initié en 1998 par Martin Seligman, repose sur une solide recherche scientifique renforcée par l'essor des neurosciences. Son objectif est de découvrir et de promouvoir les facteurs qui permettent aux individus, aux organisations et aux institutions de réaliser pleinement leurs potentiels de développement.


Ainsi, loin des excès et des dérives de comportement qu'engendre la course à jamais inassouvie de la performance maximale, la psychologie positive s'intéresse aux conditions qui permettent un fonctionnement optimal tant individuel que collectif.

La psychologie positive appliquée au monde du travail

Dans le monde mouvant de l'organisation matricielle et du réseau, à l'ère de la dématérialisation et des nouvelles technologies, les attentes liées à la réalisation de soi au travail sont de plus en plus difficiles à satisfaire. Les réponses et les solutions d'hier ne fonctionnent plus. Individus, collectifs et organisations doivent s'ouvrirent à de nouvelles perspectives, inventer de nouvelles pratiques et adopter de nouveaux outils.


Les apports de la psychologie positive éclairent d'un jour nouveau les grandes questions que pose la place du travail dans notre existence et l'importance de la réussite et de l'épanouissement professionnel au service d'une vie heureuse.